Mercredi 6 juillet: nous voilà en Hongrie.

De nouveau, notre premier obligation sera de changer des euros en forint.

Comme dans les autres pays qui n’ont pas adopté l’euro, les bureaux de change sont légion. Il faut les privilégier car ils ne prennent pas de commission à la différence des banques.

Jeudi 7 juillet:

Après avoir passé une première nuit dans une petite bourgade non loin de la frontière, nous atteignons Tokaj petit bourg très réputé pour le vignoble (de 6000 hectares) qui l’entoure  et un des vins qu’il produit, le tokaj aszu (plus connu en France sous le nom de Tokay), l’une des plus ancienne classification. C’est un vin doux réputé pour être l’un des meilleurs du monde du fait de l’exposition des parcelles, de la composition de la terre et du micro-climat spécifique de la région. On confirme, c’est excellent!!

La dénomination “vin de Tokaj” n’est autorisée que pour quatre cépages:

furmint, muscat, orémus et harslevelu produisant également des vins secs excellents.

Nous nous installons au camping pour trois jours.

 

DSC05970

Samedi 9 juillet:

Nous quittons le vignoble pour Miskolc, ville réputée pour ses bains. En effet, la Hongrie est une véritable mer d’eaux thermales avec près de 1300 sources (plus de 100 se trouvent à Budapest) et environ 70 communes qui ont bâti une véritable économie sur les bains. Nous allons découvrir qu’ici, l’activité thermale est un art de vivre. On va aux bains en famille et tout est fait pour que tout ce petit monde y trouve son compte. Certains bains se transforment ainsi en véritable “parc aquatique”.

 

Lundi 11 juillet:

Après cette étape régénérante, nous quittons Miskolc pour Eger, une très belle ville de style baroque avec des bâtiments construits au 18 et 19ème siècle de style rococo, néoclassique et zopf… Bref, c’est massif parfois même un peu présomptueux et en même temps très fin dans certains détails (c’est notre point de vue!).

Cette ville est également entourée d’un vignoble produisant le “sang de boeuf” vin tanique et paraît-il très bon. On se devait donc de le goûter!!

Après s’être donc promenés dans la ville, nous filons vers les caves si typiques situées en périphérie.

Pour ceux que ça intéresse:

Barocsi Boraszat és Borozo

Cgt: Dr. Barocsi Zoltan

3300 Eger, Szépasszonyvölgy Kokut utca 20.

Tel: +36703157839

 

Mardi 12 juillet:

Nous arrivons à Budapest en fin d’après-midi. Capitale à taille humaine,ville incroyable par sa beauté et par l’ambiance qui y règne. On ne saurait trop vous recommander d’y aller… En tout cas nous, on a adoré!!

Ce soir là, en plus de notre récurrent problème de refroidissement, c’est le marche-pied du camion qui nous lâche…

Nous reprenons la route tard le soir après une belle promenade dans un parc qui surplombe Budapest avec une vue imprenable sur la ville. Avis aux amoureux!

Nous faisons halte au bord du lac de Velance, épuisés…

Le lendemain, nous partons en direction du lac Balatom, véritable petite mer et lieu privilégié de villégiature de nombreux hongrois et allemands. Et nous sommes mi-juillet (on avait oublié…)

Arrivés aux abords du lac on comprend pourquoi, l’eau incite à la baignade avec sa belle couleur.

Après ces deux journées au bord du lac nous roulons direction l’Autriche à quelques 100 kilomètres. Nous y arrivons le soir.

Une autre page se tourne et encore un beau pays traversé que l’on conseille à tous ceux qui veulent se prélasser dans des eaux chaudes bénéfiques, qui veulent boire du bon vin et visiter quelques belles villes comme Budapest que l’on classe parmis les plus belles villes (capitales) que nous ayons eu à visiter. Et le dernier pays bon marché…. à moins que les choses aient changé?

Monnaie: toujours pas l’euro

1 euro= 331 florints sans commission(bon courage!)

camping sauvage autorisé

sécurité: RAS

Vignette à acheter mais uniquement si l’on utilise le réseau autoroutier

Taux d’alcool autorisé: 0…