Premier contact musclé avec la Bulgarie. Aurélie prend une photo des drapeaux grecs et bulgares à la douane. Un douanier zélé manque de l’arrêter quand elle refuse de lui passer l’appareil photo pour la vérification (on croyait tous les deux qu’il allait le casser!). Tout cela se finit bien mais la tension est à son comble. On est tombé sur un nostalgique de l’ère communiste semble-t-il…

Premières formalités après le passage de la douane:  changer des euros en lev et acheter une vignette, obligatoire pour rouler sur les routes bulgares.

Première étape à Melnik, grand terroir bulgare. Nous y goûtons quelques bons vins dont des vins naturels très particuliers (cave Mitko Manolev).

Les caves y sont légion. Autre particularité de Melnik, la ville est cernée par des montagnes de sable!

 

Nous nous arrêtons le soir au monastère de Rojen, perdue dans les montagnes bulgares.

Après cette belle visite, nous prenons la route direction Belitsa, une ville qui accueille un parc dont la vocation est de recueillir des ours maltraités.

Nous découvrons sur ce parcours la ruralité bulgare, les routes défoncées (ça on connaissait déja en fait…), des conducteurs toujours plus kamikases et un pays qui semble sortir d’un autre temps.

La route serpente dans les montagnes de longs kilomètres, puis enfin, nous arrivons au parc des “Dancing Bears” ou ours dansants, nom donné aux ours domestiqués et exploités (et pour la plupart maltraités) pour les spectacles de rue (tradition courante en Bulgarie et en Serbie entre autre). Souvent recueillis en piteux état (certains n’avaient jamais hiberné avant leur arrivée au parc, certains autres portent les stigmates des maltraitances qu’ils ont subi), quelques uns y ont retrouvé leurs instincts d’animaux sauvage.

 

Nous quittons Belitsa ce samedi 18 juin et nous roulons longuement jusqu’au monastère de Rila, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une nouvelle fois, la proximité d’un monastère nous permet de trouver un endroit calme pour la nuit.

Nous le visitons le lendemain, ce dimanche 19 juin.

Grandeur de ce monastère sublîme fondé au 10 ème siècle après J.C par Saint Jean de Rila, finesses de ses fresques qui ornent l’église, ambiance intranscriptible de ce lieu qui influenca spirituellement et artistiquement tout le monde orthodoxe…

Nous roulons longuement sans trouver d’aire pour s’arrêter. On se retrouve donc non loin de Sofia, sur le mont Vitosha. Usure nerveuse ce soir-là…

Enfin nous trouvons un endroit pour s’arrêter…

 

Lundi 20 juin. Nous arrivons à Sofia sur un parking répertorié sur une application (park4night), que nous utilisons parfois pour trouver des lieux pour s’arrêter. Pratique surtout dans les grandes villes.

DSC05113

Nous retrouvons la veille de notre départ Robin et Estelle, des Rennais qui voyagent et qui ont effectué quasiment le même parcours que nous. Nous les avions rencontrés à Thessalonique. Nous partageons quelques bonnes anecdotes et un peu plus… Toutes ces belles rencontres nous font penser que la France est quand même bien représentée à l’étranger!! (d’autres ont suivi..)

 

Nous quittons Sofia ce mercredi 22 juin, direction le nord et Belogradchik.

Nous arrivons à Belogradchik en fin de journée après quelques problèmes mécaniques. Nous passerons quelques heures chez le garagiste. Nous repartons mais le problème n’est pas complètement résolu: nous avons de l’air dans le circuit de diesel. Affaire à suivre.

 

 

Dernière étape bulgare à Vidin. Nous avions décidé d’y passer la nuit car la ville était très agréable, mais la chaleur nous a contraint au départ. Nous passerons la frontière roumaine ce soir. Avant cela:

 

23h: il doit faire pas loin de 30° dans le camion et il n’y a pas un souffle d’air. On décide donc d’anticiper un peu notre arrivée en Roumanie. Passage de la frontière à 23h après une longue attente.

Souvenirs agréables de ce garagiste si froid et pourtant si sympa, de ces bulgares qui nous ont gâté avec des sourires ou avec quelques glaces (et quelques saucisses pour Minos!) de ces campagnes d’un autre temps et de cette belle et agréable capitale résolument dynamique!!!